Castro Ruz, Fidel

L' Histoire m' acquittera

Fidel Castro, jeune avocat de 27 ans, assure lui-même sa défense lors du procès engagé contre lui après l'attaque, le 26 juillet 1953, de la caserne Moncada à Santiago de Cuba, quireste dans les mémoires le signal annonciateur de la Révolution cubaine. Sa plaidoirie fait événement et est l'un des manifestes de ce que l'on pourrait appeler le "fidelisme" en ce qu'il annonce le programme des révolutionnaires.
 

Le réel et les rêves

Écrire est une façon d’être utile quand on sait combien notre triste humanité a besoin d’être plus et mieux éduquée et combien nous sommes tous incroyablement ignorants, exception faite des chercheurs qui scrutent les sciences à la recherche de réponses satisfaisantes. Ce simple mot de quelques lettres enferme un contenu infini.
 

FIDEL REND PUBLIC SON ÉCHANGE DE LETTRES AVEC MARADONA

J’ai expliqué hier ma rencontre avec les Cinq compatriotes qui ont reçu le titre honorifique de Héros de la République de Cuba et l’ordre prestigieux de Playa Girón. Soixante-treize jours s’étaient écoulés depuis le retour au pays des trois derniers libérés. Pour moi, il était prioritaire que ces courageux compagnons, sortis des odieux cachots de l’Empire où ils purgeaient une peine injuste pour avoir empêché des attaques terroristes qui pouvaient priver des garçons et des filles, des hommes et des femmes, des jeunes, des adultes et des personnes âgées de la vie, retrouvent d’abord leurs familles et qu’ils passent un examen médical rigoureux.

Cinq heures avec les Cinq

Je les ai reçus samedi 28 février, soixante-treize jours après qu’ils ont foulé la terre cubaine. Trois d’entre eux avaient déjà passé seize longues années de leur éclatante jeunesse à respirer l’air humide, fétide et répugnant des cachots yankees après avoir été condamnés par des juges véreux.

Notre droit à être marxistes-léninistes

On fêtera après-demain, 9 mai, le soixante-dixième anniversaire de la victoire du peuple soviétique à l’issue de la Grande Guerre patriotique. Compte tenu de la différence d’horaires, je rédige ces lignes tandis que les soldats et officiers de l’armée de la Fédération de Russie doivent sûrement répéter la cérémonie, pleins d’orgueil, sur la Place rouge de Moscou, au pas rapide et martial qui les caractérise.
 

Le dialogue des civilisations

Discours prononcé par le commandant en chef Fidel Castro Ruz lors de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement, tenue à Rio de Janeiro (Brésil) le 12 juin 1992 et de la clôture de la « Conférence mondiale Dialogue des Civilisations. L’Amérique latine au XXIe siècle: l’université et l'originalité », au Palais des Congrès, le 30 mars 2005. Il comprend une introduction faite par l'auteur. 

Accord entre le président de la République bolivarienne du Venezuela et le président du Conseil d’Etat de la République de Cuba concernant la mise en place de l’Alternative bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique (ALBA)

D’une part, le président Hugo Chávez Frías, au nom de la République bolivarienne du Venezuela, De l’autre, Fidel Castro Ruz, président du Conseil d’Etat, au nom de la République de Cuba, Réunis à La Havane le 14 décembre 2004, à l’occasion du cent quatre-vingtième anniversaire de la glorieuse victoire d’Ayacucho et de la convocation du Congrès amphictyonique du Panama, Ont envisagé d’élargir et de modifier l’Accord de coopération intégral entre Cuba et le Venezuela, souscrit le 30 octobre 2000.

Note d’information du 21 octobre 2004

L’examen médical a confirmé les pronostics de Fidel, après sa chute accidentelle à la fin de la cérémonie d’hier : fracture du genou gauche et fissure de la partie supérieure de l’humérus du bras droit, lésions pour lesquelles il sera soumis au traitement adéquat.

Pages