Citas

"Tout ce que je peux dire du comandante Guevara, c’est qu’il sera toujours là où il sera le plus utile à la Révolution et que les relations entre lui et moi sont optimales. Comme à l’époque où nous nous sommes connus, et même bein meilleures, pourrais-je dire. Je crois que sa tournée en Afrique a été très profitable. Il est allé aussi en Chine avec une délégation.Il est polyvalent. D’une intelligence extraordinaire. Un des dirigeants les plus complets."

 

Interview avec des journalistes étrangers dans les plantations de canne de Camagüey, 18 avril 1965.

Renvoi au texte original:
"Faire croître l’agriculture, c’est émousser la principale arme des USA, ou l’une des principales armes qu’ils emploient contre notre Révolution, autrement dit l’arme du blocus économique, l’arme de la faim."
Renvoi au texte original: Clôture du Troisième Congrès national de l’Association nationale des petits agriculteurs (ANAP), à l’Institut technologique Rubén Martínez Villena, 18 mai 1967.

Pourquoi faut-il économiser de l’eau ? Non seulement parce que nous en avons besoin pour l’agriculture et l’arrosage de tous les hydroponiques et d’autres cultures agricoles, mais aussi comme une arme contre les croissantes sécheresses de notre pays où alternent les grandes pluies, les cyclones et les grandes sécheresses.

En économisant de l’eau, nous en disposerons pour l’agriculture et l’électricité que consomment tous ces moteurs qui fonctionnent sans cesse, nous économiserons des ressources et nous économiserons du carburant.

 

Discours et interventions : À la remise de cent un véhicules à l’Union électrique, le 5 mai 2006.

"Les conditions sont créées pour que notre pays commence à produire massivement Moringa oleífera (l’arbre miracle) et le mûrier, qui sont en plus des sources inépuisables de viande, d’œuf et de lait, ainsi que de fibres de soie qui se tissent d’une manière artisanale et sont capables de fournir du travail à l’ombre et bien rémunéré, indépendamment de l’âge et du sexe."

Renvoi au texte original: ALIMENTATION ET EMPLOI SAIN, Le 17 juin 2012