Citas

« En voyant notre drapeau flotter si haut grâce à notre effort, j’ai vu récompensés tous les sacrifices que nous avons faits à ce jour et tous ceux que nous devrons faire à l’avenir. »
Renvoi au texte original: Discours et interventions : Au meeting paysan du 26 juillet 1959.
« Ce n’est  donc pas la volonté d’un homme ou d’un groupe qui s’est accomplie, mais celle d’un peuple! »
Renvoi au texte original: Discours et interventions : Au meeting paysan du 26 juillet 1959.
« 26 juillet et Sierra Maestra, deux noms qui doivent vibrer très profond au cœur de chacun de nous. »
Renvoi au texte original: Discours et interventions : Pour le septième anniversaire du 26 juillet, à Las Mercedes, versant de la Sierra Maestra, le 26 juillet 1960.
« Ce 26 juilllet 1953 a couronné l’effort d’un groupe de jeunes pleins d’idéaux qui a engagé cette lutte difficile dans une situation désavantageuse. »
Renvoi au texte original: Discours et interventions : Pour le septième anniversaire du 26 juillet, à Las Mercedes, versant de la Sierra Maestra, le 26 juillet 1960.
« Ainsi donc, ce 26 juillet a été pour nous une minute qui, tout en paraissant couronner une lutte, un effort pour engager la bataille pour la libération de notre peuple, n’en était pas la fin, mais le commencement. »
Renvoi au texte original: Discours et interventions : Pour le septième anniversaire du 26 juillet, à Las Mercedes, versant de la Sierra Maestra, le 26 juillet 1960.
« Notre peuple est de ceux qui ne tremblent jamais devant le sacrifice, devant le prix à payer forcément pour leur dignité et leur liberté, notre peuple est de ceux qui n’ont pas tremblé et qui ne trembleront jamais devant le prix à payer pour leur bonheur. »
Renvoi au texte original: Discours et interventions : Pour le septième anniversaire du 26 juillet, à Las Mercedes, versant de la Sierra Maestra, le 26 juillet 1960.
« Par contraste, nos esprits étaient envahis des souvenirs de ce premier 26 juillet, de cet après-midi qui était tout amertume et douleur, quand pesaient sur notre cœur la douleur que représentait la mort de nos compagnons et la douleur de la défaite qui obligeait la patrie à marquer un temps d’attente dont il était impossible alors d’imaginer la durée. »
Renvoi au texte original: Discours et interventions : Pour le septième anniversaire du 26 juillet, à Las Mercedes, versant de la Sierra Maestra, le 26 juillet 1960.