Fragmento de Portada

Le 1er juin 2012

"Fut-il correct, du point de vue militaire et révolutionnaire, d’attaquer la garnison bien armée installée au bord de mer, près d’un embarcadère d’où partait le bois coupé dans cette zone ? Pourquoi l’avons-nous fait ? Il se trouve que l’expédition du Corynthia venait juste de débarquer aux ordres de Calixto Sánchez White. Et c’est un puissant sentiment de solidarité qui nous poussa à attaquer la garnison de l’Uvero."

01/06/2017

Referencia en texto plano: 

Réflexions du compañero Fidel: "UN ÉCLAIRCISSEMENT HONNÊTE"