«La philosophie et la morale de l’impérialisme sont celles de la corruption, de l’égoïsme et de l’individualisme. Ce sont de puissantes armes auxquelles il recourt dans sa lutte idéologique contre la Révolution».

Conversation avec des étudiants de l’Université du Chili, à Antofagasta, 12 novembre 1971