«Nous connaissons bien les Yankees ! Si nous avions cédé une seule fois aux exigences des impérialistes, la Révolution cubaine n’existerait plus. Ce qui a stoppé les impérialistes, c’est l’héroïsme de notre peuple, le prix qu’ils savaient devoir payer s’ils attaquaient notre pays».

À la rencontre avec des intellectuels brésiliens, au palais des congrès d’Anhembi, à Sao Paulo (Brésil), 18 de marzo de 1990