"L’homme doit régler d’énormes problèmes en faisant preuve d’intelligence. Quoi qu’il en soit, la paix n’est pas à elle seule la solution de tous les problèmes : elle n’est que la première condition pour pouvoir employer les torrents d’énergie et les ressources nécessaires afin que l’humanité tout entière, et pas seulement une partie, puisse vivre d’une façon honorable, décente et digne".

À la clôture de la réunion de la Présidence du Conseil mondial de la paix, La Havane, 21 avril 1981